topblog Ivoire blogs

dimanche, 30 juin 2013

Argent, rêve, passion : qu’est-ce qui motive votre entreprise ?


Courir-après-son-but-.jpgIl est impossible de parler d’entreprise sans parler profit. Une organisation qui n’est pas profitable n’est pas une entreprise. On l’appelle association, fondation ou encore Etat, mais pas entreprise. Une entreprise est nécessairement profitable, sans quoi elle meurt. La notion de profit est indissociable de son identité.

Est-ce une raison suffisante pour en déduire que le but d’une entreprise doit être de vous faire gagner de l’argent ? Bien entendu, elle devra en rapporter pour être profitable et vous assurer des revenus, mais si votre seul but en créant votre entreprise et en la développant est de gagner de l’argent, je ne suis pas certain que l’enjeu en vaille la peine. L’argent n’est pas une finalité (sauf si vous souhaitez être malheureux), c’est un outil. Un outil utile mais qui reste un outil.

Le grand entrepreneur Henry Ford disait : “Un business dont le seul but est de faire de l’argent est un bien pauvre business.”

Son ambition, bien plus noble à mon sens, était de créer des emplois, de doter chaque américain d’un véhicule et d’aider ses employés à améliorer leur niveau de vie. De Walt Disney à Muhammad Yunus, les patrons qui restent dans l’histoire sont ceux qui ont su donner une vision, un idéal à leur entreprise. Que ce soit celui de donner du rêve à des millions d’enfants ou de réduire la pauvreté grâce au micro-crédit, ils ont su incarner une vision qui a finie par les dépasser.

Si vous souhaitez être motivé dans vos affaires et tenir bon même dans les situations difficiles, donnez à votre entreprise un autre but que celui de gagner de l’argent. Non seulement c’est un but bien pauvre, mais aussi un but que vous risquez de ne jamais atteindre si vous vous en contentez. A la place, choisissez un but qui vous motive, une cause qui vous dépasse. Ne cherchez pas à gagner de l’argent en premier lieu, cherchez à répondre aux besoins et aux problèmes de l’homme.

A titre personnel, mon but avec Sortir du Moule est de voir des hommes et des femmes se lancer dans l’entrepreneuriat et développer des entreprises performantes grâce à mes conseils. C’est un sujet passionnant qui probablement me fera gagner de l’argent, mais qui va bien au-delà.

Et vous quelle est votre vision ?

08:00 Écrit par Donfedo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it! |

samedi, 29 juin 2013

Voici comment battre la concurrence sans baisser vos prix


battre-la-concurrence-300x230.jpgL’arrivée d’un concurrent est toujours menaçante pour votre entreprise et risque de compromettre votre activité si vous ne réagissez pas. C’est en particulier vrai si vous êtes dans un marché à volume constant.

Toutes les parts que le concurrent prendra sont des parts que vous perdrez. Dans cette situation, il y a de grandes chances pour que vous soyez tenté de baisser vos prix pour résister, quitte à rogner sur vos marges.

Surtout ne le faites pas !

Réduire ses marges est toujours la solution de facilité, mais ça reste le plus mauvais choix que l’on puisse faire.
Tout d’abord, ce choix nuit à la bonne santé de votre entreprise, puisque pour avoir le même résultat d’exploitation, vous allez devoir produire un volume plus important, ce qui est loin d’être facile.

Ensuite, c’est quitte ou double. Le premier qui dégaine a en général perdu. Que ferez-vous si votre concurrent vous suit ? Vous continuerez à descendre ? Et s’il vous suit encore ?
A ce petit jeu vous pourriez bien être le premier à vendre à perte et il ne vous restera plus qu’à préparer vos valises et à mettre la clé sous la porte.

Enfin, baisser votre prix est bien souvent irréversible. Si les clients acceptent volontiers une baisse, il est en revanche quasiment impossible de leur faire accepter une hausse pour un produit identique.

J’espère que ces trois raisons vous convainquent que baisser vos prix ne peut-être une bonne solution.
Mais alors comment faire ?

L’autre solution, qui est certes plus difficile, mais où on vous attend le moins, c’est de monter en gamme et d’élever vos prix.

C’est la stratégie Apple à l’opposée de la stratégie “Taïwan” que j’ai décrite précédemment.

Au lieu de vous coucher devant un concurrent, sortez de l’impasse par la grande porte. Le but pour vous est de réussir à augmenter votre valeur et votre prix de telle sorte que la hausse de valeur paraisse plus importante que la hausse de prix aux yeux du marché.

Réétudiez les attentes de vos clients. Regardez les points où vous pouvez progresser et montez en gamme.
Redesignez votre produit, passez sur un packaging haut de gamme, épurez l’ergonomie, ajoutez un service de qualité, transformez votre produit en service ou faites en un emblème de prestige.

Si vous parvenez à monter suffisamment en gamme, vos clients seront prêt à payer un prix plus élevé et vous pourrez battre votre concurrent sans réduire vos bénéfices.

Cet article vous a plu ? Partagez-le.
Donfedo de BONGUERA

08:00 Écrit par Donfedo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it! |

vendredi, 28 juin 2013

Votre idée est imparfaite, ne la jetez pas !

Idee 1.jpgTrop souvent, nous sommes les premiers destructeurs de nos idées. Pas assez bien, pas assez original, pas assez abouti… Peu importe, ce rudiment d’idée constitue peut-être votre prochain succès. Au lieu de l’éliminer, commencez à le mettre en oeuvre et vous le verrez s’étoffer. Si vous n’avez pas assez d’éléments, archivez tout ce que vous avez déjà et laissez incuber. La prochaine fois où vous aurez une idée sur le même sujet, vous serez ravis de retrouver ce complément qui ne s’avérera pas aussi incomplet que ce que vous croyez maintenant.

Souvent, dans mes lectures ou dans les situations rencontrées, des idées d’articles pour Sortir du Moule me viennent à l’esprit. Mais elles ne sont pas assez complètes pour être exploitées dans l’immédiat. Alors, je me contente de créer un élément dans mon incubateur personnel, jusqu’au jour où un autre élément vient compléter le premier pour donner une vraie bonne idée, complète et utilisable.

Cet article en est un parfait exemple puisqu’il provient à la base d’un titre et de quelques lignes jetées sur le papier il y a deux semaines. Je savais que je voulais écrire un article qui encourage à l’action mais je n’avais pas encore toutes les idées. Plutôt que de ne rien faire, j’ai consigné tous les éléments que j’avais déjà. Cela me permet aujourd’hui d’achever le travail en obtenant quelque chose qui me plait.

Pour augmenter votre créativité, ne jugez plus votre cerveau, mais notez les idées qui vous viennent. Relisez vos notes régulièrement, partagez-les avec d’autres si vous en avez l’occasion et laissez-les murir. En les complétant au fur et à mesure de vos réflexions, vous serez souvent surpris par les résultats obtenus. L’idée parfaite ne sort pas du premier coup mais en agissant sur ce que vous avez déjà, vous êtes sûr de progresser et de vous en rapprocher.

Votre cerveau jubile d’idées phénoménales, soyez indulgent avec lui, ne le censurez pas !

09:00 Écrit par Donfedo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it! |