topblog Ivoire blogs

dimanche, 02 juin 2013

Communication d'entreprise: Etudiants et Professionnels


ENTREPRENEUR.jpgIl convient, aujourd’hui, d’identifier, d’analyser et d’évaluer les champs, les modalités et les stratégies de la communication de l’entreprise, ses modes de communication, ses stratégies de communication. Au-delà des techniques qui leur sont communes, les grandes distinctions entre les différentes catégories de communication d’entreprise se font selon le public qu’elles visent et selon l’objet qui est le leur : la communication interne, externe (instutitionnelle et marketing).

I - Les techniques de communication

A) La publicité médias



Il s’agit d’une technique de communication de masse qui utilise les grands médias (télévision, presse, radio, affichage, cinéma, auxquels il faut ajouter Internet) par achat d’espace pour y diffuser le message de l’entreprise. Les principaux objectifs de la publicité médias sont la création et le développement de la notoriété et de l’image des produits, des services, des marques et des entreprises. L’efficacité de la publicité médias peut aujourd’hui être mesurée grâce aux études d’audience, mais cela nécessite des budgets d’études de l’ordre de plusieurs centaines de milliers de francs.

B) La communciation hors média


On regroupe dans ce type de communication l’identité visuelle, la publicité par l’événement, la publicité directe, les relations publiques, le lobbying et le bouche à oreille. À l’inverse de la publicité médias, ces techniques ne conduisent pas à acheter de l’espace publicitaire. L’identité visuelle comprend le logo et le graphisme utilisés pour le nom de l’entreprise ainsi que toutes leurs déclinaisons sur l’ensemble des documents administratifs, financiers et commerciaux utilisés et sur les locaux de l’entreprise.

Le terme générique de publicité par l’événement recouvre trois techniques très proches et parfois confondues : le sponsoring ; le mécénat ; le parrainage :

Le sponsoring : Correspond à une action très commerciale voire tapageuse ; sa finalité est une augmentation à court terme des volumes de vente de l’entreprise.

Le mécénat : qualifie une action devant contribuer à améliorer l’image de l’entreprise, celle de ses marques ou de ses produits. Le mécénat peut aussi se développer par des actions directes telles que le don d’argent.

Le parrainage : parfois utilisé comme terme générique, correspond au « sponsoring » des émissions de télévision ou de radio.

La publicité directe : c’est une technique de communication individualisée et personnalisée. Elle permet de s’adresser individuellement à chaque personne de la cible de communication. Le mailing est la technique première de la publicité directe qui utilise également les grands médias (télévision avec numéro vert et presse avec coupon-réponse) et, de plus en plus, Internet.

Le lobbying : technique dirigée vers les décideurs politiques et institutionnels pour faire évoluer leurs prises de décision dans un sens favorable à l’entreprise qui est à l’origine de l’opération.

Le bouche à oreille : désigne toute communication entre deux consommateurs ou deux acheteurs. Le bouche à oreille peut être provoqué par l’entreprise. Une telle démarche offre le bénéfice de la crédibilité et de l’efficacité d’un message désintéressé : la source du message n’a aucune relation financière ou d’intérêt avec l’objet du message transmis entre amis, dans la famille...

C) Le multimédia

Le multimédia et plus particulièrement Internet sont venus compléter les techniques habituelles de la communication d’entreprise. Les caractéristiques propres d’Internet induisent un fort développement de son utilisation par les entreprises ; en effet, Internet est un mode de communication de masse mais en même temps individualisé, interactif et mondial. De plus, la mesure de son audience est facile à réaliser à partir du nombre de visites effectuées sur un site donné. La plupart des entreprises intègrent désormais Internet dans leur stratégie de communication.

II - Les objets et les publics de la communication d'entreprise


A) La communication institutionnelle : exprimer l'identité de l'entreprise


La communication institutionnelle, ou corporate, est une communication dont l’objet est l’entreprise ou l’organisation elle-même. L’entreprise tient un discours sur elle-même, sur son identité, ses valeurs, sa philosophie, sa légitimité, etc. La communication institutionnelle s’applique à la gestion du capital image de l’entreprise.

Par définition, les cibles de la communication institutionnelle sont multiples (concept de cible composite), puisque tout l’environnement, commercial ou non, interne à l’entreprise ou non, est pris en considération et nécessite un message particulier. De la même manière, toutes les techniques de communication sont envisageables en fonction de leurs capacités respectives d’atteindre ces différentes cibles.

B) Pourquoi une communication institutionnelle ?

- L’entreprise a compris qu’elle pouvait favoriser la vente de ses produits et de ses marques en se faisant connaître de ses différentes cibles commerciales, en montrant la relation existant entre l’entreprise, ses produits et ses marques, en se portant garante de leur qualité et en reportant sur eux toute la confiance que peut inspirer l’entreprise.

- L’entreprise a, par ailleurs, réalisé qu’elle pouvait influencer son environnement (cibles institutionnelles, pouvoirs publics, milieux financiers et boursiers, actionnaires, personnel...) par des opérations ciblées. La financiarisation de l’économie, la nécessité de fidéliser les actionnaires et de sécuriser les milieux financiers et bancaires renforcent le bien fondé d’une telle démarche.

- Les entreprises sont de plus en plus dépersonnalisées ; il n’y a plus – ou de moins en moins – de Louis Renault, d’André Citroën ou de baron Bich qui donne son nom à une entreprise, dont la vie est alors étroitement liée à celle de son fondateur.


- Enfin, l’entreprise, à l’exemple du marché américain, s’exprime de plus en plus en tant qu’acteur d’une société, qui prend position sur un certain nombre de questions, et souhaite les faire connaître.

Le rôle de la communication institutionnelle est quadruple. Il s’agit de :


- Créer la notoriété de l’entreprise auprès de ses cibles ; de plus, une forte notoriété contribue à améliorer l’impact de la communication ; il existe donc une relation réciproque entre notoriété et communication.


- Développer son identité et son image auprès de l’ensemble des publics concernés : l’identité d’une entreprise est forcément réductrice et peut être définie comme le « positionnement » appliqué à une organisation.


- Créer un climat favorable auprès de l’ensemble de ses cibles directes (acheteurs et consommateurs) et indirectes (pouvoirs publics, collectivités territoriales, milieux bancaires et financiers, organisations de consommateurs, ...).


- Rendre l’entreprise plus attractive que ses concurwrents tant pour les cibles externes que pour les cibles internes (les salariés).


C) Les techniques de la communication institutionnelle



Le choix des techniques de communication pertinentes dépend des objectifs fixés pour la campagne . La multiplicité des cibles accroît la complexité de la définition des objectifs de la campagne (éventuellement différenciation des objectifs par cible) et du choix des techniques appropriées (lobbying, communication financière, etc.). De fait, il est rare qu’une campagne institutionnelle soit une campagne unique et standardisée. La plupart du temps, il s’agit d’une mosaïque d’actions toutes cohérentes entre elles mais chacune adaptée à une cible spécifique (campagne financière pour la Bourse, les milieux financiers et les actionnaires, communication interne pour le personnel, lobbying pour les décideurs politiques et institutionnels, relations de presse pour les médias, etc.).

mardi, 12 mars 2013

PROJET D’ÉLEVAGE MODERNE DE POULET

PROJET DON.docx

18:50 Écrit par Donfedo dans Blog, GOOGLE, Livre, Science, Voyage, Web | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it! |

dimanche, 03 mars 2013

L’évangélisation (Méthodes, atouts et recommandations)

Marc 13:10 Il faut premièrement que la bonne nouvelle soit prêchée à toutes les nations.
Nous sommes appelés à témoigner de Jésus Christ d’une manière ou d’une autre, auprès des âmes perdues, celles qui n’ont pas encore fait sa rencontre. Cela s’appelle l’évangélisation.
L’évangélisation consiste à annoncer, proclamer ou publier la Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus Christ mort et ressuscité, à tous ceux qui sont ignorants ou incrédules afin que ces personnes acceptent le Seigneur et profitent du Salut comme nous.
C’est une pratique délicate qui demande beaucoup de tacts ; si nous la faisons mal, nous pouvons éloigner ou perdre des âmes, pour cela, nous avons besoin d’en savoir plus.
DD.jpg
UN COMMANDEMENT DU SEIGNEUR
Matthieu 28:19 Allez, faites de toutes les nations des disciples, ….
Notre Seigneur Jésus avant son départ vers le Père, avait demandé à ses disciples d’aller partout dans le monde faire des disciples. L’évangélisation n’est pas une affaire d’évangéliste seulement, elle concerne tout le monde, tous ceux qui ont cru en Jésus. Nous avons tous alors le commandement de la part Christ d’annoncer l’évangile à nos voisins de quartier, de bâtiment, de chambre, à nos collègues de travail, à nos amis de classes, à nos parents qui ne connaissent pas encore Jésus. Pour cela, nous devons chercher des occasions pour parler de l’évangile de Christ parmi les autres qui ne le connaissent pas.
Il ne faut surtout pas que nous ayons hontes du Nom de notre Seigneur, de peur qu’il ait honte de nous au jour de son avènement sur terre. Marc 8:38 Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles au milieu de cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l'homme aura aussi honte de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père, avec les saints anges.
Il est dangereux pour nous qui nous disons disciples de Christ de passer des jours et même des mois sans témoigner de Christ autour de nous. Certains évitent le sujet de Jésus parmi les autres, de peur de les perdre ou de récolter des moqueries.
1 Corinthiens 9:16 Si j'annonce l'Évangile, ce n'est pas pour moi un sujet de gloire, car la nécessité m'en est imposée, et malheur à moi si je n'annonce pas l'Évangile!

LES METHODES D’EVANGELISATION
Les méthodes d’évangélisation sont multiples et diffèrent les unes des autres par rapport aux moyens utilisés.
Vous pouvez approcher les âmes une à une et les entretenir sur l’évangile de Christ. On appelle cela communément le porte à porte. Vous pouvez aussi vous mettre à un carrefour ou un endroit stratégique et annoncer l’évangile à haute voix à tous ceux qui y sont ou qui y passent. On appelle cela le « plein-air ».
D’autres organisent des programmes de louange ou d’évangélisation et font des appels par la suite afin d’amener des âmes à Christ.
Les projections de films chrétiens, les distribuions de nourriture ou des présents associées à l’annonce de l’évangile. L’utilisation et la distribution de brochures chrétiennes ou tracts.
Vous pouvez faire un choix parmi ces méthodes ou vous laisser diriger par l’Esprit de Dieu afin de trouver une méthode adéquate par rapport à la zone ou la personne que vous voulez gagner à Christ.
Si vous ne savez pas trop comment faire, ou quoi dire, vous pouvez inviter l’âme ou les âmes à l’église tous les dimanches ou dans une cellule de prière que vous fréquentez et laisser Dieu faire le reste au travers de ses serviteurs.
N’oubliez que par vos comportements, votre témoignage, vous pouvez émettre de puissants signaux d’évangélisation, donc attelez-vous à marcher d’une manière digne du Seigneur.

QUOI DIRE ?
Ce que vous avez à dire lorsque vous évangélisez vous viendra du Saint Esprit de Dieu, donc soyez disposés à l’écoute des paroles qu’il vous soufflera pour parler d’une manière puissante aux âmes. Vous devez vous habituer à la parole de Dieu, apprendre à mieux la connaître, car il arrive des fois que des âmes vous posent certaines questions sur la parole de Dieu, il serait embarrassant et même négatif que vous ne puissiez pas répondre correctement. Parlez de l’évangile du Christ avec conviction et précision.
Il ne faut surtout pas prêcher un autre nom que celui de Christ seul, ni passer votre temps à parler de votre religion, car la religion ne peut sauver, seul Christ sauve. Soyez précis et direct.
Il est important aussi d’utiliser la langue adéquate selon l’endroit, si vous le pouvez bien sure. On n’ira pas évangéliser une zone arable en français ou en anglais.

LES OUTILS D’EVANGELISATION
Vous avez besoin de votre Bible (La parole de Dieu), il vous faut l’avoir tout le temps pour pouvoir l’utiliser lorsqu’il y a une occasion d’évangélisation. Vous pouvez aussi utiliser des brochures, mais seulement lorsqu’elles sont adaptées à l’endroit ou aux personnes que vous voulez gagner à Christ. Des chants d’évangélisations, surtout chantés avec l’Esprit et non pas dans la chair. Des films chrétiens adaptés. Pour les films, je vous conseille d’éviter les films qui communique la peur, tels que les films de sorciers, de monstres, de diables etc… Ils y a des films simples qui sont plus proches de la réalité et qui transmettent des messages forts et qui sont très édifiants pour ceux qui les regardent pour la première fois. Une petite parenthèse sur les films : C’est dommage qu’il ait peu de film en français sur l’évangélisation, je pense que le Seigneur veut utiliser des personnes pour en faire, si c’est toi, ne traines pas les pas, il nous faut tes films pour œuvrer aisément pour Dieu...
Il peut avoir d’autres outils pour évangéliser, la liste n’est complète.

QUI EVANGELISER ?
Une personne qui a le fardeau des âmes perdues, a la facilité de détecter qui évangéliser. Ce n’est pas parce qu’une personne vous dira qu’elle va à l’église qu’elle n’est pas à évangéliser, il y’a des personnes dans l’église qui ont besoin d’entendre l’évangile de Christ, le vrai et de faire une rencontre personnelle avec Jésus. Il faut sonder, il faut discerner.
Le monde entier a besoin d’entendre la bonne nouvelle de Dieu, toutes les nations de la terre. Il faut que nous soyons disposés à détecter les personnes qui ont besoin d’entendre la bonne nouvelle et leur annonce cette nouvelle dans la sagesse avec tacts surtout.

QUELQUES ATOUTS POUR L’EVANGELISATION
Les atouts renferment tout ce qui pourrait être un avantage pour nous dans l’évangélisation.
Nous avons : la patience, la maîtrise de soi, la bonne connaissance de la parole de Dieu, la maîtrise de plusieurs langues, la sagesse, le zèle, le fardeau des âmes perdues, la bonne présentation visuelle (l’habillement), l’humilité, les dons spirituels, les connaissances variées sur les choses de ce monde, l’amour du prochain, le temps, l’amour pour Dieu, il faut que nous manifestons assez d’amour pour notre Seigneur pour pouvoir mieux parler de lui afin de donner envie à l’autre d’essayer JESUS. Nous devons êtres des commerciaux qui feront la promotion de la bonne nouvelle de Jésus dans ce monde qui en a tant besoin.

L’EVANGELISATION EN ACTION
Il peut arriver que nous annoncions l’évangile à des personnes qui sont dans le besoin, qui ont faim ou qui n’ont pas de quoi à vêtir. Dans ces cas, si nous avons les moyens, il serait bien de poser des actions sociales envers ces personnes. Rappelons-nous de Jésus qui a multiplié les pains et les poissons pour nourrir ceux à qui il annonçait la bonne nouvelle Matthieu 14. C’est bien de parler, de dire de belle parole, mais des fois il est important de poser des actions concrètes pour appuyer l’évangile.
Par des actions d’aide sociale, nous pouvons gagner des personnes plus facilement à Christ. Pensez des fois à emporter avec vous des présents ou d’autres choses à offrir à ceux à qui vous annoncerez l’évangile ou à aider les âmes, cela peut disposer les cœurs à la bonne nouvelle. Nous ne devons pas être des dépouilleurs de brebis, mais des fois et selon nos moyens des engraisseurs de brebis, ceux qui prennent soin d’eux.
UNE PAIX.jpg
L’EVANGELISATION PAR L’AMITIE
(Complété par Patrick Tissot : www.patricktissot.org)
Le problème de nous, chrétiens… nous sommes souvent « trop » spirituel et nous ne prenons pas la peine de nous mettre au même niveau que ceux qui ont besoin d’être sauvés.
Me concernant, depuis le début de l’année je fais partie d’une équipe de Bowling. Au début… j’allais là bas et c’est tout juste si on me regardait… tout juste un bonjour. Je ne fais pas de bowling, alors je ne suis pas intéressant. Et il y a beaucoup de domaine où c’est comme cela… « Les clubs fermés ».
Et quand je me suis mis à jouer au bowling… j’ai commencé à être leur ami… ils ont appris à me connaître, me voir vivre… réagir à la défaite… et à la victoire. Et cela a donné une véritable ouverture… c’est comme le plateau sur lequel est le témoignage… beaucoup mieux reçu. Suscite des questions… du respect.
L’évangélisation par l’amitié prend plus de temps… mais l’impact est grand.
Ainsi faire partie d’un club de sport physique ou intellectuel permet d’être en contact avec des gens qui ne parleraient avec personne d’autre que les gens du club. En plus ça nous divertis, ce n’est pas parce qu’on est spirituel qu’on ne peut pas se divertir.
PS par Donald SORO: Ne faisons pas partie de clubs en abomination au Seigneur sous prétexte de gagner des âmes. Des clubs privés d’homosexuel par exemple. Nous pouvons être amis avec des homosexuels sans être homosexuels et les gagner à Christ, il ne faut pas les éviter ou les marginaliser ainsi que d’autres types de personnes appartenant à des groupes ou des endroits dont nous ne pouvons appartenir.

DES RECOMMANDATIONS POUR EVANGELISER
1 – Parler avec amour, ne pas haïr ni mépriser l’âme lorsqu’elle est réticente à ce que vous lui dites.
2 - Éviter de rabaisser l’âme, de se mettre au dessus d’elle. D’autres ont tendance à montrer à l’âme qu’ils sont supérieurs, qu’ils connaissent plus.
3 – Éviter d’utiliser les mêmes méthodes pour tous, il vous faut adapter vos méthodes et vos paroles en fonction des personnes devant lesquelles vous vous tenez. Tous le monde n’est pas gagnable de la même manière.
4 – Apprendre à écouter l’âme avec patience et attention.
5 – Ne jamais se mettre en colère, ni hausser le ton quand l’âme hausse le sien.
6 – Éviter d’utiliser le mensonge pour appuyer vos thèses, la parole de Dieu est vérité, elle a le pouvoir d’attendrir les cœurs les plus endurcis, donc pas besoin d’argumenter l’évangile par des mensonges.
7 – S’abstenir d’utiliser des manifestations du Saint Esprit de peur d’effrayer ou de créer la méfiance dans le cœur de l’âme. Il faut aller pas à pas avec elle et surtout s’axer sur la parole pour un début.
8 – Toujours prier pour l’âme ou les âmes avant de quitter. Si c’est une âme prenez, la peine de demander son accord. Ex : « Acceptes-tu que je prie pour toi maintenant ? », si elle dit OUI, vous priez pour elle, dans le cas contraire, avec un sourire vous passer à autre chose sans insister.
9 – Si l’âme habite votre secteur ou est dans votre entreprise ou si l’âme a la possibilité de vous voir, il sera important d’avoir un bon témoignage vous-même, pour ne pas contredire l’évangile que vous aviez annoncé.
10 – Après chaque évangélisation, prenez le temps de faire une prière personnelle pour l’âme, les âmes, le quartier ou le secteur que vous avez évangélisé. Il est aussi important de trouver un moyen de les suivre dans la foi jusqu’à ce qu’elles puissent être sur les railles de la vie chrétienne. Il ne faut pas planter et ne plus arroser, sinon la plante meurt.
11 – Il ne faut pas oublier d’avoir un bloc note ou un cahier pour prendre note. Noter les noms des âmes, des secteurs, les numéros de téléphone, et toute autre information utile.
12 – Faire attention à ne pas mélanger évangélisation et relations amoureuses, on ne tombe pas amoureux ou amoureuse d’une personne qu’on veut gagner à Christ, votre soucis doit être le Salut de cette personne. Je pense que si vous l’aimez, vous avez pour devoir de lui parler du Seigneur, mais si vous sentez que vous êtes faibles, il est mieux de laisser une autre personne s’en charger de peur de vous voir « mondernisé » par l’âme et chuter dans la foi.

MOTIVATION A L’EVANGELISATION
Guettons des occasions de dire à quelqu’un(e) : JESUS T’AIME. Ne négligeons pas l’évangélisation, plusieurs personnes attendent d’entendre la Bonne Nouvelle du Royaume, soyons ceux là qui leur apportons le vrai message de vie. Actes 8:4 Ceux qui avaient été dispersés allaient de lieu en lieu, annonçant la bonne nouvelle de la parole.

NB : Il est important que nous marchions dans la sanctification afin d’avoir de l’assurance devant Dieu et d’être efficaces pendant l’évangélisation. 1 Jean 3:21 Bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons de l'assurance devant Dieu.

CONCLUSION
Maintenant que vous savez toutes ces choses sur l’évangélisation, il sera bien que vous vous lancez dans la pratique, en commençant ou recommençant par annoncer l’évangile du Christ. Les pieds de ceux qui le font, ont une beauté particulière aux yeux de notre Dieu. Romains 10:15 …Qu'ils sont beaux Les pieds de ceux qui annoncent la paix, De ceux qui annoncent de bonnes nouvelles!
Un enseignement de Donald SORO

Lire la suite