topblog Ivoire blogs

mardi, 16 avril 2013

Education nationale / Grève des enseignants : Des élèves assiègent les locaux du ministère


La grève des enseignants du secteur Education-Formation, entamée depuis le retour des congés de Pâques connaît des rebondissements. Hier, des centaines d’élèves ont pris d’assaut les locaux du ministère de l’Education nationale et de l’enseignement technique pour revendiquer la reprise des cours. Tous issus des écoles publiques, ces élèves seraient partis d’Adjamé, après avoir délogé leurs camarades des écoles privées. Ces écoles publiques sont, le lycée Harris, le lycée Victor Schœlcher, le lycée Djédji Amondji Pierre, le collège Jean de Sad, le lycée Nangui Abrogoua… Arrivés à la cité administrative à 10h, 6 élèves, désignés pour servir de porte-voix, ont été reçus au cabinet dudit ministère aux environs de 15h. En attendant la sortie d’entretien, nous avons approché un élève qui a requis l’anonymat pour savoir les motivations réelles de cette manifestation peu ordinaire. «Depuis des jours, nous n’allons pas à l’école, parce que les enseignants disent qu’on a coupé leurs salaires. Par contre, la mesure n’est pas suivie dans certaines écoles.
Dabakala1.jpgDans le privé, les cours se déroulent bien. Alors que nous serons soumis aux mêmes épreuves pendant les examens qu’ils ont fixés en mai. C’est donc pour réparer cette injustice que nous protestons. Nous voulons donc qu’il y ait l’entente entre nos enseignants et le ministère pour que nous puissions aller à l’école», a-t-il indiqué, avec indignation. A la sortie de l’entretien, N’guessan Jean Louis, l’un d’entre eux, a tenu à rassurer ses camarades qui croupissaient sous les rayons ardents du soleil. «Calmez-vous. Madame le ministre et son équipe sont en train de résoudre le problème en haut. Le directeur de Cabinet nous a dit que nos préoccupations seront prises en compte. Ils nous ont demandé de reprendre les cours dès demain. Si jamais, il n’y a pas cours, ils nous recevront pour une 2ème fois», a-t-il rassuré. Ce qui a semblé bizarre, c’est que les policiers ont empêché les journalistes d’avoir les propos du directeur de Cabinet. Signalons que les élèves de plusieurs écoles ont été délogés.

JB KOUADIO

09:51 Écrit par Donfedo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it! |

Grève dans le secteur de l`enseignement: Kandia Kamara face à la Presse


Kandia-Greve.jpgAu pied de la Tour D de la Cité administrative au Plateau, hier matin, plus de 300 jeunes filles et garçons, révoltés, déchainés, criaient à tue-tête. Ce sont tous des élèves de la 6ème à la Terminale venant des établissements secondaires d’Adjamé. Ils sont venus à pied, sous la canicule, de leur commune jusqu’au Plateau pour exprimer de vive voix, leur ras-le bol à leur ministre de tutelle, Kandia Camara Kamissoko qui, selon ces manifestants, est incapable de trouver une solution à la grève des enseignants. Pendant plus de deux heures, ces élèves ont bruyamment manifesté, suscitant curiosité, et admiration des fonctionnaires et des visiteurs de cette Tour pour leur courage et leur détermination. Débordant d’énergie, mêlant colère et humour, ils ont bravé la quinzaine de policiers qui a eu par moments à utiliser leurs biceps sur ces élèves sans défense, pour les empêcher d’avoir accès au rez de chaussée de la Tour D où se trouvent les ascenseurs. Ces élèves après avoir résisté, ont été finalement repoussés après plus de deux heures de Sit-in, à l’une des sorties de cette cité (côté camp Galliéni). Ces jeunes manifestants déterminés, ont dit sèchement leur vérité à leur ministre de tutelle. «Payer les professeurs», «on veut faire cours», «Kandia, on va te déloger», «Kandia on ne veut plus te voir dans ce ministère, démissionne maintenant», «Kandia, respectez un peu les élèves et les enseignants, tu nous crées trop de problèmes»... Par crainte de débordements, la tutelle a reçu une délégation de cinq élèves au cabinet du ministre Kandia, au 28è étage. Ils ont été reçus par le professeur Koné Raoul, le directeur adjoint de cabinet et Ibrahima Kourouma, l’inspecteur général, coordonnateur général de l’inspection générale. Ces responsables du cabinet leur ont promis que tout rentrera dans l’ordre et que les cours auront lieu ce mardi matin. Non sans diaboliser les enseignants. Ils leur ont fait savoir que les enseignants grévistes ne sont pas de bonne foi et que toutes les promesses faites aux enseignants ont été tenues par le pouvoir. Affirmant en outre que la cause de leur malheur, ce sont les enseignants qui refusent de dispenser les cours. Des informations prises avec des pincettes par les représentants des manifestants qui ont improvisé un meeting pour dire à leurs camarades que si aujourd’hui, les cours ne reprennent pas, la révolte des élèves sera générale sur toute l’étendue du territoire national.
D’autres remous ont été également signalés hier dans d’autres communes d’Abidjan. Notamment à Yopougon où de nombreux élèves du public ont délogé leurs camarades des établissements privés. Ce phénomène a été également observé à l’intérieur du pays.
Charles Bédé

09:45 Écrit par Donfedo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it! |

dimanche, 14 avril 2013

LA TENTATION


Avant de pécher d’une manière ou d’une autre, nous brouillons différentes étapes. Le diable pour nous emmener à pécher, commence toujours, par nous communiquer des mauvaises pensées ou mauvaises idées. C’est la première étape.
Lorsque nous commençons à sonder les propositions du diable sans les avoir automatiquement rejetées, nous entrons dans la seconde étape qui est la tentation. Dans cette étape, nous sommes généralement attirés à céder à la chair, il y a comme un combat en nous, entre Dieu et satan. Et lorsque nous cédons à satan, alors nous péchons, dans le cas contraire nous remportons la victoire d’une bataille contre le diable.
Sachez que ces étapes peuvent se dérouler en des fractions de secondes avant le péché.
144905288.jpg
LES SOURCES DE LA TENTATION
- La source la plus redoutable de tentation est notre propre chair: Jacques 1:14 Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise.
- Le diable (le malin) au travers de ses mauvaises pensées peut nous tenter à pécher.
- Nos fréquentations (amis, proches etc…), peuvent aussi nous induire en tentation si elles ne sont pas de bonnes compagnies. 1 Corinthiens 15:33

Mais sachez que Dieu ne peut induire personne en tentation. Jacques 1:13

COMMENT COMBATTRE LA TENTATION
- La première manière, c’est de refuser automatiquement les pensées de l’ennemi sans prendre le temps de les sonder, dans ce cas nous ne sommes pas tentés et nous ne péchons pas. Mais ne pensons pas que le diable restera là, il reviendra encore avec les mêmes pensées ou d ‘autres pour nous induire en erreur. Dans ce cas, il faudrait agir toujours de la même manière.
- La seconde, c’est de revêtir les armes spirituelles du Chrétien afin de ne pas chuter face à la tentation : (la vérité à nos reins, la cuirasse de la justice, le zèle que donne l’évangile de paix à nos pieds, le bouclier de la foi, le casque du salut, la parole de Dieu) Ephésiens 6 : 10-17
- La troisième manière, c ‘est de fuir dans certains cas de tentation, ne même pas rester dans la zone de tentation. Ce n’est pas pour tous les péchés que nous devons résister, il faut fuir certains, tel que le péché de l’impudicité. 1 Corinthiens 6:18 Fuyez l'impudicité…
- La dernière manière, c’est de compter sur le Seigneur pour nous soutenir lorsque nous sommes tentés. Nous pouvons simplement lui demander son secours en priant, lorsque nous sommes tentés à pécher. Nous ne devons pas compter sur nos propres forces pour vaincre la tentation. Apocalypse 3:10


Il faut savoir que, face à la tentation, nous pouvons toujours avoir la victoire. Parce que Dieu ne permettra pas à ce que nous soyons tentés au delà de nos forces.
1 Corinthiens 10:13 Aucune tentation ne vous est survenue qui n'ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d'en sortir, afin que vous puissiez la supporter.

Notre nature est si peu forte que nous devons veiller et prier, de peur de tomber dans la tentation. Matthieu 26:41 : Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l'esprit est bien disposé, mais la chair est faible.

Faisons cette prière au Seigneur :
« Seigneur mon Dieu, que le bon penchant domine sur moi et que le mauvais penchant ne domine pas sur moi. Protège-moi d'une mauvaise rencontre... Que je sois délivré de l'instinct mauvais... et du Satan destructeur. Père, ne permets pas que ma volonté fléchisse, ne me laisse pas succomber à la tentation» AMEN (Romain 6 : 16).



Auteur : Donald SORO | Parler à un Conseiller NYCO

00:33 Écrit par Donfedo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it! |