topblog Ivoire blogs

samedi, 01 juin 2013

Sport: Avant la Gambie et la Tanzanie (Eliminatoires Coupe du monde 2014) Eléphants : Lamouchi s’engage pour la relève


Fifi-Lamouchi-2013(5).JPGLa Côte d’Ivoire se déplace les 8 et 16 juin prochains respectivement en Gambie et en Tanzanie dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2014 de football, zone Afrique. Dans cette perspective, le sélectionneur national Sabri Lamouchi a animé hier une conférence de presse au siège de la Fédération ivoirienne de football sis à Treichville pour parler de son équipe et sa nouvelle vision des Eléphants.

Pour l’étape gambienne, il a établi une liste de 27 joueurs sans Didier Drogba, Kolo Touré, Emmanuel Eboué et Tiéné Siaka. Sabri Lamouchi s’est évertué à justifier ces absences de taille. Sur le cas Didier Drogba, Lamouchi a dit ceci : « Vous ne savez pas ce qui se passe entre Didier et moi. C’est de commun accord que lui et moi avons décidé qu’il ne joue pas ce match. Didier Drogba a une situation compliquée. Il a perdu de son potentiel après son passage en Chine. Il a besoin d’un repos pour se refaire », a-t-il dit avant d’ajouter : « Je suis libre de mes choix. La FIF ne m’impose rien. Didier a donné énormément à son pays. Je compte sur lui pour la qualification au Mondial. Il sera avec nous le mois prochain pour les matches amicaux ».

Répondant à une question d’un journaliste qui s’inquiétait de la configuration de la prochaine attaque face à la Gambie, Sabri Lamouchi a soutenu qu’il n’a aucun souci. « Traoré Lassina, Boni Wilfried et bien d’autres peuvent constituer une attaque. Je n’ai aucun souci à ce niveau», a-t-il avancé. Didier Drogba, dira-t-il, sera à Abidjan et viendra rendre visite à ses coéquipiers.

De Kolo Touré, le sélectionneur national s’est réjoui d’abord de ce que ce dernier ait un nouveau club avant de donner les raisons de sa non sélection. « Kolo a très peu joué la saison dernière. J’ai besoin de joueur qui est à 100% de ses moyens. Je n’ai pas de problème avec lui ». Ces explications sont aussi valables pour Emmanuel Eboué et Tiéné Siaka.

Selon Lamouchi, ces quatre athlètes sont des joueurs d’expérience dont la Côte d’Ivoire a toujours besoin aux côtés des plus jeunes. Mais le sélectionneur national est ferme sur une chose : le changement pour avoir une équipe compétitive : «Une équipe qui ne change pas n’évolue pas. Comment voulez-vous qu’on aille dans la même direction alors que les échecs se succèdent ? Si on ne prépare rien dès maintenant, que deviendront ces joueurs que vous estimez vieillissants», s’est-il interrogé ?

C’est clair, Lamouchi engage donc le changement pour assurer la relève des joueurs dont l’âge moyenne tourne autour de 30 ans « dans le souci d’avoir une équipe compétitive et efficace », a-t-il soutenu.

Parlant du match des Eléphants contre la Gambie, Sabri Lamouchi n’a pas caché la complexité de cette rencontre qui va se jouer en terre étrangère : «Ce sera un match extrêmement difficile qu’il faudra savoir négocier. Il sera plus difficile que celui contre la Tanzanie », a-t-il averti.

La préparation de cette rencontre débute ce lundi à Abidjan. Les joueurs, eux, ont commencé à arriver depuis quelques jours.

Ephrem Touboui

18:53 Écrit par Donfedo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.