topblog Ivoire blogs

samedi, 30 mars 2013

DONFEDO KOUAKOU; Spécialiation en conception de projet

TOTAL PROJET.docx

Religion / Pâques : La résurrection du Christ célébrée dimanche

Débuté le mercredi des Cendres, le carême chrétien prend fin demain avec la fête de Pâques.
Après quarante jours de carême, les chrétiens du monde entier célébreront la fête de Pâques demain dimanche 30 mars. Cette fête marque la commémoration de la résurrection de Jésus-Christ. Mais bien avant, hier vendredi, les catholiques ont vécu la passion du Christ, à travers le chemin de croix qu’ils ont effectué dans les rues d’Abidjan et dans tous les villages et toutes les villes du pays. A la paroisse Saint Joseph Artisan de Koumassi nord-est, partie du rond point de Koumassi 05, la procession, conduite par l’équipe cléricale, s’est dirigée vers ladite paroisse. Les fidèles, chemin faisant, ont médité sur les 14 stations marquant la Passion du Christ. A l’église, les fidèles ont d’abord écouté la lecture de la liturgie du jour. Avant que le Père Moïse Karim, célébrant principal, n’intervienne pour retracer l’histoire de la vie de Jésus concernant surtout, son entrée triomphale à Jérusalem, jusqu’à sa mort sur la croix. Pour le vicaire, sachant ce qui l’attendait, Jésus n’était pas obligé de partir à Jérusalem. « Mais, il l‘a fait par amour pour nous », a –t-il affirmé. Aussi, il a exhorté les chrétiens traversant des situations difficiles à se dépasser, afin de mieux vivre leur foi chrétienne. « C’est pour toi qui as connu la trahison, qui a été blessé dans ton âme par un être cher, que Jésus a accepté de souffrir et de mourir. (…) ; C’est pour toi qui continue de connaître la souffrance, (…) que le sauveur a accepté de mourir sur la croix », a dit l’homme de Dieu qui a demandé à la chrétienté d’offrir leurs difficultés au Seigneur afin qu’il les exauce. Cette cérémonie de chemin de croix a pris fin par la communion. Ce samedi nuit, dans toutes les églises catholiques, aura lieu la veillée pascale. Au cours de cette vigile pascale, l’église enregistrera de nouveaux admis au sacrement du baptême et de l’union de plusieurs coules célibataires. La messe du dimanche marquera le clou des célébrations pascales.
Aka AHOUSSI
(Stagiaire)

11:26 Écrit par Donfedo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it! |

Ouverture de la campagne cacao intermédiaire 2012-2013 : Le Kg de cacao à 700 Fcfa bord champ

cacao(2).jpgLe Conseil du café-cacao a fixé le prix bord champ à l’occasion d’une conférence de presse animée, hier, par le président de son Conseil d’administration, Lambert Kouassi Konan, par rapport à l’ouverture de la campagne intermédiaire de commercialisation de cacao 2012-2013. En effet, dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme initiée par le gouvernement garantissant un prix minimum garanti, représentant 60% du prix Caf de référence, le Conseil du café-cacao vient de fixer à 700 Fcfa/kg, prix bord champ pour la campagne intermédiaire qui démarre le 1er avril prochain. Ce prix étant en adéquation avec la qualité du produit qui tient compte de la décote (réduction de taille des produits) lors de la campagne. Et ce, contre 725Fcfa/ kg lors de la campagne principale qui s’achève cette semaine. Le conférencier a précisé que ce prix est le reflet du marché international. Lambert Kouassi Konan a rappelé que c’est un effort d’environ 45 milliards de Fcfa qui a été consenti par l’Etat pour offrir ce prix aux producteurs. Il a ajouté qu’au vu des résultats de la campagne principale, l’on peut retenir que la réforme est une réussite et a souligné que la campagne a été marquée par l’amélioration de la qualité du produit. Il a également précisé que le Conseil du Café-cacao est instruit de prendre toutes les dispositions opérationnelles y compris les sanctions pour le respect strict du prix arrêté pour le producteur. Pour sa part, le directeur général du Conseil du Café-cacao, Mme Massandjé Touré, a rappelé qu’un important appui est apporté aux producteurs pour les aider à produire davantage du bon produit. Elle a annoncé entre autres 6 milliards de Fcfa pour les sacheries, 6 milliards pour l’entretien et la création de routes, 600 millions pour les produits phytosanitaires et 3 milliards pour la construction de centres de santé, d’écoles… Elle a également indiqué que le prix à l’entrée des usines est de 780 Fcfa pour cette campagne. Lambert Kouassi Konan avait à ses côtés, les membres de son conseil ainsi que toute l’équipe dirigeante chapeautée par Mme Massandjé Touré.
François Bécanthy

10:06 Écrit par Donfedo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it! |