topblog Ivoire blogs

vendredi, 29 mars 2013

Logements sociaux: le ministre Mamadou Sanogo fixe la date de lancement des pré-souscriptions au 28 mars 2013

01(9).jpgIl y avait de l’affluence le Jeudi 28 mars 2013, à l’immeuble Mirador, siège de la SICOGI, sis à Adjamé. Ce cadre a servi à la cérémonie de lancement de l’opération de pré-commercialisation ou de pré-souscription pour bénéficier des logements sociaux et économiques que l’Etat de Côte d’Ivoire entend construire. Au cours de cette cérémonie, le ministre de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme a annoncé la baisse des taux du crédit bancaire aux acquéreurs.

Les Ivoiriens désireux de s’offrir les logements sociaux et économiques pourront bénéficier de l’apport des banques. C’est l’annonce faite par le ministre de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme. Qui s’est réjoui que la redynamisation des instruments financiers facilitant l’accès aux crédits immobiliers, que sont le Compte de Mobilisation de l’Habitat (CDMH) et le Fonds de Soutien de l’Habitat (FSH) aient abouti. «A ce jour, les accords du Conseil des ministres ont été obtenu sur les renforcements des objets de ces deux instruments depuis le vendredi dernier (Ndlr, Vendredi 22 mars 2013). Ainsi, pour le CDMH, tout en améliorant sa gouvernance et en renforçant sa capacité financière, le taux de crédits aux acquéreurs passent désormais de 9,5% minimum à 5,5% maximum», a-t-il annoncé. En outre, la durée de recouvrement des prêts a été revue. «La durée peut aller de 11 à 20 ans désormais au lieu de 15 ans maximum par le passé», a-t-il ajouté. Quant à la SICOGI, elle est le concessionnaire de ladite opération qui permettra de construire d’ici 2015, 60 000 logements sociaux nouveaux, avec 10 000 à l’intérieur du pays et 50 000 dans l’agglomération d’Abidjan. Pour Loukimane Camara, Dg de la SICOGI, le choix de cette société d’Etat est lié à son expérience. «De 1962, année de sa création, à 2012, la SICOGI a réalisé plus de 50.000 logements à travers toute la Côte d’Ivoire, principalement à Abidjan, Bouaké et San Pédro en tant que promoteur ou en tant que maître d’ouvrage délégué pour le compte de tiers», a-t-il rappelé. Pour lui, la SICOGI dans sa nouvelle gestion managériale doit être le fer de lance du développement immobilier en Côte d’Ivoire. «Il nous faut donc initier le retour de la SICOGI à sa mission qui est le développement immobilier au travers de la construction de villes et le renforcement de l’urbanisme comme elle a su le faire par le passé», a-t-il déclaré. Désormais, les citoyens ivoiriens qui respectent les critères préétablis, à savoir : avoir avec son conjoint un revenu mensuel inférieur ou égale à 400.000FCFA pourra souscrire auprès de ses services et des agents de sensibilisation qui iront en campagne à travers les 107 sous-préfectures choisies.

K.Hyacinthe/ Intelligence d'Abidjan

16:58 Écrit par Donfedo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.